AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jeff Buckley

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
denis
Admi
avatar

Nombre de messages : 1417
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Jeu 23 Nov 2006 - 1:06

ah Tacha, comme tu l'aime ton Jeff....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Jeu 23 Nov 2006 - 1:12

oui... mais je t'aime aussi Denis....


Euh..... au fait denis? si tu veux venir dans notre groupe de rock avec Kisa et mimi ....tu peux...... les infarctus ...on s'appelle....... shakng2

tu sais jouer du banjo ou de la cornemuse? bounce

t'as toujours l'harmonica de Bob? thumleft

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
denis
Admi
avatar

Nombre de messages : 1417
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Jeu 23 Nov 2006 - 1:31

c'est un beau nom ca les infarctus, ca m'ira bien ca avec ma tension, mon cholesterol, et mon surpoid...

eh oui Tacha, l'harmonica je l'ai mais c'est celui de jean jacque milteau, vendu avec le cd de l'époque, sinon je peux jouer de la guitare folk, enfin faire semblant...perdu un peu la main...

bizz les filles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimietitou
***
avatar

Nombre de messages : 2710
Age : 60
Localisation : Normande
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Jeu 23 Nov 2006 - 1:42

rhooo ! t'exagère Denis... bien sûr qu'on va le fonder ce groupe de rock... virtuel...
J'entend déjà le son de la guitare...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 27 Nov 2006 - 1:26

je résiste pas .....
pas pour comparer
pas pour justifier quoi que ce soit

simplement parce que j'aime bien....

https://www.youtube.com/watch?v=tsMIIivYMkk&mode=related&search=

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimietitou
***
avatar

Nombre de messages : 2710
Age : 60
Localisation : Normande
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 27 Nov 2006 - 1:36

bon petit morceau...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kisa
Modé
avatar

Nombre de messages : 992
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 27 Nov 2006 - 16:05

Tim et Jeff sont de la même famille, Tacha?



































































Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mar 28 Nov 2006 - 0:45



Ah ................ la génétique.................. Mr. Green

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Dim 3 Déc 2006 - 18:42

https://www.youtube.com/watch?v=OieMjCZuqZo

Une version totalement déroutante de Lilac Wine qui est déjà une chanson déroutante à la base.....
Jeff à 250 000 % dans l'impro..... comme d'hab me diront les fans....


Une intro où il s'amuse comme souvent....
il se prend pour un boxeur...
poids plume..mdr...
il dit même 3 mots d'allemand....mdr.....

puis une première partie de la chanson aux antipodes de la version studio....où on se rend compte combien se mec est doué pour chanter à capella.....
pour les sourds qui l'ignoraient encore.....
un truc planant qui nous emmène très loin....
un jeff qui là encore est presque en transe...
une interprétation qui nous montre combien les concerts de jeff pouvaient être de véritables messes païennes où le gourou jeff faisait monter la transe avec sa voix de charmeur de serpent....
et franchement pas besoin de substance illicite pour rentrer dans le tripe....
la musique et la voix qui résonnent dans le ventre pour faire vibrer l'âme...
Suffisent à créer cette magie pour faire communier un artiste et son public...


puis vient la fin de la chanson plus classique même si elle reste très planante et surprenante....
le public est perplexe....

Cette version peut même décevoir la première fois qu'on l'entend car on ne retrouve pas celle de l'album grace...
on ne retrouve pas non plus celle de Nina Simone.... puis que c'est une chanson de Nina Simone..... Jeff était un fan inconditionnel de la dame....

bref... écoutez la... jusqu'au bout
réécoutez là....
et après seulement vous pourrez dire que vous n'aimez pas....

Bises
Tacha

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimietitou
***
avatar

Nombre de messages : 2710
Age : 60
Localisation : Normande
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 4 Déc 2006 - 1:01

ben j'aime bien... faut pas être sur la défensive comme ça... ! mdr
de toutes façons, si on n'aime pas, c'est qu'on ne comprend pas grand chose aux artistes...
oui... c'est ça ! c'est qu'on est trop habitué au "parfait" retravaillé derrière, et qu'on en oublie que l'artiste n'est pas une machine...


bon, je m'emballe encore, mais c'est parce que je dois saturer un peu des rengaines, des maisons de disques, des radios, des ménagères de moins de 50 ans... mdr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 4 Déc 2006 - 1:10


_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kisa
Modé
avatar

Nombre de messages : 992
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 4 Déc 2006 - 13:06

Tacha a écrit:
https://www.youtube.com/watch?v=OieMjCZuqZo

Une version totalement déroutante de Lilac Wine qui est déjà une chanson déroutante à la base.....

et franchement pas besoin de substance illicite pour rentrer dans le tripe....
la musique et la voix qui résonnent dans le ventre pour faire vibrer l'âme...
Suffisent à créer cette magie pour faire communier un artiste et son public...


J'ai écouté jusqu'au bout, Tacha...je ne dirai pas que je n'aime pas...parce que ce serait totalement injuste...je suis entrée dedans...à fond sans pouvoir m'empêcher de le regarder...

....aucune substance illicite, je confirme Wink


J'ai visionné Jeff imitant Nina Simone, un petit moment de détente après cet instant magique...

https://www.youtube.com/watch?v=EZfNiuli_78


Lilac wine est une chanson que j'aime beaucoup sur l'album et qui ne me déroute pas...je n'avais pas fait le rapprochement avec Nina...merci Tacha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 4 Déc 2006 - 23:53

J'ai découvert une nouvelle nina simone à travers les reprises de jeff....
Je ne connaissais pas Lilac Wine avant Jeff
je ne connaissais pas non plus That's all I ask ou If you knew.... qui sont des chefs d'oeuvre de Nina simone..... merveilleusement bien repris par jeff évidemment....
c'est marrant de voir qu'il ne s'attache pas forcément aux standards des artistes mais plutôt aux chansons plus intimistes plus cachées..... par peur qu'on le compare ou par ce qu'il aimait tout simplement ces chansons là.....????? En tout cas il a fait pareil pour Bob Dylan... celles qu'il reprenait régulièrement étaient pas forcément celles que le public connaissait le mieux.....
......
y a pas vraiment de vrai message dans ce que je vous dis....mdr

juste le plaisir de parler de jeff.....

en ce moment j'écoute sa version de Mama you've been on my mind de Johnny Cash..... lumineux...... Embarassed Embarassed

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mar 5 Déc 2006 - 0:35

Denis....................help........................ mama you've been on my mind.............. c'est johnny Cash ou bob??????????????????
parce qu'autour de moi là les avis divergent.................... Shocked

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mar 5 Déc 2006 - 0:41

j'ai trouvé cette version des beatles ...............mais ................
https://www.youtube.com/watch?v=iXjXY-mqtuM

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kisa
Modé
avatar

Nombre de messages : 992
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mar 5 Déc 2006 - 0:46

J'ai cru voir plusieurs interprètes sur cette chanson...


...but where is Denis? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mar 5 Déc 2006 - 0:47

Denis !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! daffy daffy daffy

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kisa
Modé
avatar

Nombre de messages : 992
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mar 5 Déc 2006 - 0:56

ça peut t'aider Tacha?

http://www.secondhandsongs.com/song/3117.html

on dirait bien qu'il en est l'auteur...par ailleurs, il semble qu Dylan a aidé Johnny Cash alors qu'il sombrait dans la drogue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
denis
Admi
avatar

Nombre de messages : 1417
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mar 5 Déc 2006 - 2:07

en fait tacha j'en sais trop rien, mais quant j'écoute la version des beatles ça me fait plutôt pensé a Jerry Garcia avec le Grateful Dead....et comme le bob était très pote avec jerry garcia, je dirai que c'est du bob, mais je t'en dirai plus demain, quant j'aurai vu mon encyclopédie du bob, mon pot nico....

donc a demain....

bizzzz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mer 6 Déc 2006 - 23:26

il semblerait bien que ce soit une chanson de Bob......

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Jeu 7 Déc 2006 - 0:54

Une interview de jeff à un magazine français (Best...)
je vous laisse lire.....
j'aime beaucoup la conclusion de jeff au sujet de Mozart....
mdr.... s'il avait su....

Jeff Buckley l’enfant prodige

“L’homme intelligent, c’est celui qui sent le besoin de l’autre.”
Le 15 Juin 1975, à 28 ans, Tim Buckley quittait ce bas monde en nous laissant une poignée d’albums et un fils. De ce père devenu légendaire, Jeff n’a gardé que le nom et un trait commun : chanter comme si sa vie en dépendait.

Ce 4 titres live « Live at Sin-é » était-il un bon moyen de débuter ?
Oh, non, certainement pas. Je deteste ce disque. C’est vraiment pas du bon boulot. Je n’étais pas dans un bon jour… Deux même, puisque les morceaux proviennent de deux enregistrements différents. Et puis le public n’était pas un public ordinaire. Il était composé des gens que Sony avait invités pour l’occasion. C’est d’ailleurs pour cela que je n’aime pas ce disque : tout y est trop convenu. On a essayé de recréer artificiellement les conditions des concerts que j’ai donnés pendant deux ans. Du coup, j’étais vraiment nerveux. Il y avait trop de pression.

Quelle a été l’importance de tous ces concerts que tu as donnés seul pendant deux ans ?
Inestimable. Comme tant d’autres, pendant longtemps j’ai habité des endroits, j’ai vécu des choses qui ne me convenaient pas. Nous sommes beaucoup comme cela et petit à petit, on apprend à vivre avec ses frustrations… Une personne qui vit ainsi ne s’accomplit pas, est un être atrophié. Un jour, j’ai décidé de retrouver les pièces manquantes à ma personnalité, à ma vie, je voulais être moi-même partout et tout le temps. J’ai trouvé cela en donnant des concerts dans des cafés, seuls dans le Lower East Side de New-York. D’aillerus, je m’étonne toujours de me sentir chez moi dans cet endroit car j’avais vraiment le sentiment de n’appartenir à personne, ni à un lieux.


« j’utilise l’énergie du public pour
décupler la mienne. »


Au départ, tu disais que le public de ces cafés était un problème…
Hum… Je n’avais pas compris que ces gens n’étaient pas venus pour moi mais pour parler, être tranquille. Et d’un seul coup, il y avait ce pauvre diable qui se mettait à chanter dans son coin… Alors, petit à petit, j’ai compris qu’il ne fallait pas que j’impose ma musique par tous les moyens possibles mais plutôt que ce soit eux qui détournent leur attention progressivement vers moi. Et pour cela je ne me suis plus mis dans la peau d’un chanteur mais dans celle d’un prédicateur. Pour moi, jouer ne voulait plus dire chanter mais parler, j’ai envisagé totalement différemment ma musique.
Ce n’est plus un art mais un sport. C’est comme le jiu-jitsu. Je me suis mis à utiliser du public pour affirmer la mienne.

Es-tu totalement satisfait de Grace ?
Oh, non, loin de là. Je suis sûr de pouvoir faire bien meilleur… Tu vois, et c’est le problème des premiers albums, on ne prend jamais assez de risques… Pour moi, l’exemple-type du premier album parfaitement réussi est « Horses » de Patti Smith. La production de John Cale y est fantastique.
Le son de « Grace » est trop poli, trop sage.

Tu produiras ton prochain disque ?
Oui, je l’espère même si j’ai énormément apprécié notre collaboration, avec Andy Wallace. J’avais besoin de quelqu’un comme lui pour commencer. Il m’a appris à concentrer mon attention, à canaliser mon énergie sur l’essentiel. Andy est l’homme de l’instant, du moment. Moi, j’étais complétement aveugle, j’étais presque dans un état second, en transe. Et je pouvais, sans m’en rendre compte, détruire des trucs formidables par fougue, inexpérience. Il faut dire que je voulais vraiment flirter avec les extrêmes, approcher – déjà – mes limites. Il y a un monde entre la spontanéité d’un titre joué live et en studio. La qualité du moment est un facteur prépondérant.
Voilà ce que j’ai appris : à composer avec le temps.

Aujourd’hui. tu considère faire partit d’un véritable groupe ?
Oui, tout à fait, même si je préfère que l’on parle d’un ensemble musical. Je sais que ce n’est pas un groupe comme les autres car l’attention se porte essentiellement sur moi. Mais rien ne pourrait fonctionner sans Mick, Matt et Michael. La musique de Jeff Buckley est la conjugaison parfaite de nos quatre talents. Mick, Matt et moi avons un niveau bien supérieur à celui de Michael mais nous le considérons vraiment comme notre égal.n
La base de n’importe laquelle de nos chansons est le feeling, l’être Humain, pas la technique. Avant d’enregistrer « Grace », nous n’avions donné qu’une dizaine de concerts, nous jouions ensemble depuis moins de cinq semaines…
Nous appris à nous connaître en studio.

Comment sais-tu qu’une chanson est finie ?
Je n’en ai aucune idée. Ce que je recherche, c’est envisager la chanson sous toutes ses formes. Je veux en proposer la version la plus complète possible, la plus aboutie, la plus extrême.
Cela peut prendre plusieurs minutes ou quelques secondes. Mais attention, il ne faut pas perdre de vue que la durée d’une chanson est aussi liée à l’énergie que l’interprète est capable d’y injecter. Si je sens que le forces me manquent, je préfère mettre un terme à l’interprétation du morceau. Et c’est pour cela que certains pensent que je suis un bon musicien : parce que je sens ce dont un morceau a besoin. C’est une forme d’intelligence. L’homme qui arrive à faire l’amour pendant sept heures est-il plus intelligent que celui qui ne tiens pas dix minutes ? Non, l’homme intelligent, c’est celui qui sent le besoin de l’autre, des autres.

« Nous avons perdu la dimension
orale de la poésie. »


Tu chantes certains titres comme « Last Goodbye » ou « Eternal Life » depuis des années. N’est-ce pas difficile en terme de motivation ?
Non, parce que chaque concert est un challenge. En fonction de la salle, du public, les morceaux ne se réagissent pas de la même manière. Certains arrangements ne trouverons pas leur place dans telle ou telle salle. Nous trouvons donc notre satisfaction, notre motivation dans cet exercice : arriver à ce que chaque concert soit parfait malgré des paramètres très différents. C’est pour cela que je considère vraiment la musique comme un art complet.
Elle contient la poésie. Pas seulement des mots, mais aussi des sons. Elle contient une part d’architecture, de sculpture. Elle contient du théâtre avec ses propres personnages.
Lorsque je chante une chanson dont le sujet est une femme, je joue son rôle. Je deviens elle.

Tes textes sont-ils autobiographiques ?
Non, je ne crois pas. Peut-être leur origine mais c’est tout. J’essaye d’en faire une poésie au quotidien. Je ne suis pas un parolier extraordinaire mais je crois énormément en mes textes. J’écris pour gagner en expérience. J’ai l’impression de mûrir en écrivant. Plusieurs personnes m’ont demandé pourquoi je n’avais pas publié les paroles dans le livret du CD. Cela ne m’intéressait pas. Je crois qu’à l’heure actuelle, nous avons perdu une notion essentielle : la poésie gagne à être entendue, Rimbaud, Verlaine, Kerouac, Lorca ont énormémement perdu à n’être que lus.
Nous avons perdu la dimension orale de la poésie.

Es-tu quelqu’un avec qui il est difficile de travailler ?
Non je ne crois pas. Je ne suis pas un perfectionniste. Depuis longtemps, j’ai accepté l’idée que la musique ne peut être parfaite. Mozart savait et pouvait être parfait. Mais je ne serais jamais Mozart. Les gens qui meurent jeunes ne m’intéressent pas…

Philippe Jugé

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laughlin
Invité



MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Dim 10 Déc 2006 - 1:34

grrrrr Tacha, le titre avec Elizabeth j'adore, c'est trop magnifique Mr.Red j'arrive pas le trouver en mp3 parcontre... est-ce que tu l'as?? si oui tu voudrais pas me le yousenditer stp? Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
mimietitou
***
avatar

Nombre de messages : 2710
Age : 60
Localisation : Normande
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 11 Déc 2006 - 1:14

En lisant cette ITW, j'ai l'impression de retrouver un certain Julian...
Je crois savoir pourquoi je bloque sur Jeff... ou plutôt, pourquoi je ne me laisse pas aller sur sa musique...
Elle est excellente et le personnage est intéressant...

Mais il y a le mot "drogue"... et je fixe là dessus ! faut pas m'en vouloir...

Je vais tenter d'expliquer pourquoi je bloque déjà...

La drogue dure est un véritable fleau... bien plus que l'alcool !
Je m'explique... on peut se débarasser de l'alcoolisme plus facilement que de la dépendance à l'héro...
Il y a des films cultes qui le démontrent... ne serait-ce que celui fait sur Ray Charles...

Bon, ce côté moralisateur mis de côté...

Pourquoi je bloque sur la musique de Jeff, alors que j'adore ?

Tout simplement parce qu'il est un symbole de la drogue dure ! un de plus !... et ça, j'ai plus envie... plus envie du tout ! qu'on se souvienne que les meilleurs, c'était grâce à ça... la liste est longue...

Alors je crois que je vais fermer les yeux, me laisser envouter par Jeff Buckley et sa "putain" de musique... et cesser de penser que s'il est aussi bon, c'est parce qu'il se piquait...
Et tout rentrera dans l'ordre... enfin, en ce qui me concerne !
Mais le premier qui me remet un chapitre sur la drogue dure histoire de comprendre pourquoi "ces" artistes étaient si bons... dans ce sujet entre autre... je l'assassine... mdr ! Wink
tir

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kisa
Modé
avatar

Nombre de messages : 992
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 11 Déc 2006 - 12:58

Si ces artistes sont si bons, c'est parce qu'ils sont naturellement bons, parce que leur sensibilité à fleur de peau "parle" au public, aussi sensible qu' eux...maintenant s'ils se droguent, c'est peut être à cause de cette trop grande sensibilité et une difficulté à la gérer...
...quand j'entends Jeff et que je le vois interpréter cette chanson de Nina Simone -ou d'autres déjà mentionnées par Tacha- je vois l'interprète...je ne pense pas au reste... et surtout, je ne pense pas que la drogue influe sur le talent...si ce n'est dans le mauvais sens.

Hier, j'ai vu un film sur Modigliani, le peintre...tant de talent et tant de déchéance...cette déchéance l'a empêché de poursuivre son oeuvre...et ce n'est que pour citer celui là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimietitou
***
avatar

Nombre de messages : 2710
Age : 60
Localisation : Normande
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 11 Déc 2006 - 13:34

Bon... j'abandonne... pale

Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeff Buckley   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeff Buckley
Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeff Buckley
» Biopic de Jeff Buckley
» Jeff Buckley
» Nouvel Album Jeff Buckley
» Jeff Buckley : Grace (1994)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierrick-Online :: DIVERTISSEMENTS :: Musique, Cinéma, Lecture - Music, Cinema, Literature :: Musique-
Sauter vers: