AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jeff Buckley

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Sam 5 Aoû 2006 - 14:30

une interview d'octobre 1995 donnée à MTV....
sur les débuts... comment on devient un musicien....
comment un jour une guitare électrique rentre à tout jamais dans votre vie.... émouvant....

On January 10th, 1995, Buckley and his bass player Mick Grondahl sat down for an interview for MTV's 120 Minutes. Here is that interview in its entirety.

MTV: Can you just talk briefly, I mean with your father, and mother was actually a classical pianist and...

Jeff: Yeah, I was basically raised by my mother. Me, my little brother and she. I was raised by my mother's side of the family and there was music all the time. And my grandmother, she had this acoustic guitar, this gut string, in her closet. And I found it and I claimed it for my own. And that's how I started playing. But I really didn't start playing, really getting proficient until I was about thirteen, and that was about when I got my first electric guitar. Electric guitar. You know how that goes. An electric guitar comes into a kid's life, it'll just... the potential is like to take him away forever. And that's what happened. [500k QuickTime]

MTV: And that's about when you started your first songs, at thirteen?

Jeff: Fourteen.

MTV: Were you in bands growing up...

Jeff: All the time. All the time. Somehow, you know? We moved, moved around a lot, so it was always, constantly settling down and picking up. So if I got anything happening, it ah, you know, had to leave it.

MTV: And then you moved to Hollywood?

Jeff: I let my mom move on when I was about seventeen. And I uh stayed where I was and finished high school and then I went to Los Angeles. Lived in Hollywood.

MTV: And how many, where you in bands then? Is that when you started...

Jeff: No, just basically scuffled around. And I was in projects, just trying to keep afloat. Little home recording sessions for friends and stuff like that. When I met Mickey is basically the first really good band I'd ever been in. Ever.

MTV: And this is really the first, 'cause you, you were solo for such a long time.

Jeff: I went solo in order to get somebody like Mickey to come around. I found Matt. And I had always known Michael, the guitar player. It all came together like three weeks before the recording of Grace. About three weeks?

Mick: Three to six weeks.

Jeff: Three to six weeks.

Mick: Not much.

Jeff: So basically I came in like a whirlwind and ruined their lives. For the better, I think?

Mick: Yes.

Jeff: But since it's like ruining your life for the better, that's what I did.

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimietitou
***
avatar

Nombre de messages : 2710
Age : 60
Localisation : Normande
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Sam 5 Aoû 2006 - 15:04

Euh, je n'ai pas mon dictionnaire sous la main... mais merci Tacha... Embarassed !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Sam 5 Aoû 2006 - 15:40

bon ben je vais te faire une traduction maison à la Tacha....

mtv- parle nous de ton père..ta mère était pianiste?

JB- Oui en fait j'ai été élevé par ma mère. Ma mère mon petit frère et moi. j'ai grandit au côté de ma famille et c'était la musique tout le temps.
Ma grand mère avait une guitare électrique, cachée dans ses toilettes... Et quand je l'ai trouvé je l'ai réclamé comme m'appartenant. Et c'est comme cela que je me suis mis à jouer. Mais j'ai vraiment commencé à jouer pour de vrai et à devenir compétent vers 13 ans quand j'ai eu ma première guitare électrique. Guitare electrique. Vous voyez. Une guitare électrique rentre dans la vie d'un enfant et elle va juste...La possiblité de l'emmener très loin pour toujours. Et c'est ce qui s'est passé....

bon je vais pas tout traduire... Shocked
tout à l'heure peut-être
il y a de bons logiciels non?

j'aime beaucoup le côté presque humain que Jeff donne à la guitare.
elle est entré dans sa vie comme une personne...


La suite est surtout une démonstration que Jeff ne pouvait concevoir un chanteur sans musicien....
il a toujours grandit entouré de groupe..
mais il avait du mal à s'attacher enfant car il déménageait et donc devait toujours abandonner ce qu'il avait
Pas de groupe à Hollywood...il tournait avec différentes formations jusqu' à la rencontre avec Mick (avec qui il a fait Grace et beaucoup d'autrs choses...ndt mdr )

voilà il dit aussi qu'il est arrivé comme un tourbillon dans la vie de Mick et d'autres musiciens et qu'il a ruiné leur vie pour le meilleur...et l'autre est d'accord....je pense qu'il devait sourire....

bon faudra apprendre l'anglais les p'tits loups.... Wink

bises I love you
Tacha

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Dim 6 Aoû 2006 - 20:14

un autre article......

Citation :
JEFF BUCKLEY est né le 17 novembre 1966 à Orange County en Californie. Il est le fils de TIM BUCKLEY et Mary Guilbert.
Son père fut une figure légendaire de la scène rock des années 70, chères à mon nouveau et déjà éminent confrère Mister Thô (;-). À la fois capable de chanter le folk avec une pureté angélique comme de se lancer dans des improvisations issues du free-jazz (tendance John Coltrane), Tim B. débutait une carrière prometteuse quand il mourut en juin 1975 d’une surdose d’héroïne. Il avait 28 ans.
Les parents de Jeff s’étant séparés avant sa naissance, il vécut avec sa mère et ne rencontra son père que quelques semaines avant la mort de celui-ci.

Très tôt initié par son beau père, il s’intéresse à la musique, à toutes les musiques : de Hendrix à Malher, en passant par Edith Piaf (!) dont il reprendra ultérieurement « L’Hymne à l’amour ».
À 17 ans, à Los Angeles, il étudie sans conviction la musique au L.A. Musician Institute et découvre deux groupes qui, avec Led Zeppelin, auront une influence majeure sur ses compositions : Les Smiths et Cocteau Twins.
Il commence à écrire ses premières chansons dont « Last Goodbye » et « Eternal Life » mais se fait jeter de toutes les compagnies discographiques de LA où il présente ses maquettes.
Très meurtri par cet échec, il monte en 1991 à New York pour participer à un concert en hommage à son père et décide de s’y installer.

Jeff se fait connaître en jouant régulièrement au Sin-e cafe, le bus palladium local, situé dans l’East Village. Selon l’humeur, il interprète ses propres compositions ou fait des reprises aussi diverses que variées (Van Morisson, Edith Piaf, voire des lieds de Malher). Il subjugue déjà son auditoire par sa voix envoûtante et l’intensité de ses interprétations, proche d’un Brel.

De cette période, sortira fin 1993 chez Big Cat Record (en fait, Columbia) un premier EP live (Live At Sin-e) de 4 titres : « Je n’en connais pas la fin » (E. Piaf), « The Way Young Lovers Do » (Van Morisson) et deux compositions personnelles, « Mojo Pin » et « Eternal Life ». Succès d’estime et reconnaissance des pères caractériseront ce premier essai.

En août 1994, il enregistre en studio avec Mike Grondahl (basse), Matt Johnson (batterie) et le producteur Andy Wallace, l’album GRÂCE composé de sept titres personnels dont « Mojo Pin », « Grâce », « Last Goodbye », « Eternal Life » et de trois reprises : l’« Hallelujah » de Léonard Cohen, « Lilac Wine » dont l’interprétation de Nina Simone est devenue un classique et le « Corpus Christi Carol » de Benjamin Britten.
Malgré cette formation très conventionnelle (guitares, basse, batterie), le résultat est étonnant. Par son éclectisme néoclassique, il assume l’héritage musical des trois dernières décennies et, en même temps, se libère des originaux. Ce qui signifie que sous des airs familiers, la musique de Jeff Buckley ne ressemble à aucune autre. Certains y voient du Led Zeppelin, d’autres du Robert Fripp, du John Cale, ou du Cure… Les pistes sont brouillées et la gloire en marche.
De ce disque UNIQUE, on retiendra la belle mélodie de « Mojo Pin » commencée dans un murmure et finissant dans un déluge de guitares, « Grâce », pour ses vocalises époustouflantes et ses dérives free-rock, l’incontournable et aérien « Last Goodbye » aux harmonies sophistiquées ou encore le très hard rock, « So Real ».

Quant aux reprises, attention chefs d’œuvre ! « Lilac Wine », « Hallelujah » et le « Corpus Christi Carol », sont de véritables ondes sismiques émotionnelles qui nous bouleversent en profondeur. L’album se termine par un superbe Dream Brother » au discours musical martelé dans un climat proche de « The End » des Doors.
Pour résumer, un disque hors du commun, hors des courants et des modes, mélangeant les genres mais toujours porté par une voix exceptionnelle dont l’artiste joue comme un instrument.

« Pour moi, dit-il, les genres musicaux n’ont guère d’importance, ce qui compte c’est la voix que j’entends, l’âme qui s’exprime. Maria Callas, Hank Williams, Edith Piaf, Nusrat Fateh Ali Khan ou Nina Simone, c’est la même famille ».

En France, toute la rock critique est en émoi et consécration suprême, l’album Grâce reçoit en 1995, Le Grand Prix International du Disque de l’Académie Charles Cros (comme en leurs temps, Bruce Springsteen, Léonard Cohen et Bob Dylan).

En Europe, l’accueil est proche de l’adulation et le public chante en chœur avec lui comme au stade. Il faut dire que sur scène, Jeff, refusant de se cacher derrière les formes trop définies de la chanson pop, se livre sans retenue, parfois à la limite de l’inconvenant. Sa voix vertigineuse, sa pâleur, ses yeux fiévreux et son engagement scénique font de chacun de ses concerts un événement unique et souvent traumatisant (au sens émotionnel du terme…).

« La musique peut faire de moi un clochard ou un prince. Elle m’a souvent humilié et plongé dans le chaos et la dépression. Je peux être un sublime danseur érotique, un strip-teaser de génie ou un type d’une totale laideur. […] Mes mots et mes mélodies sont inspirées par la langue qu’on parle dans des moments de rage et d’orgasme ».

Ainsi, en un seul disque et deux années de prestations scéniques, Jeff Buckley accède à la consécration de rock-star.
Pourtant, le conte de fées s’arrête bien vite.

À côté de Memphis, où il préparait son prochain album, Buckley se noie dans le Mississippi, un soir de la fin du mois de mai 1997. Il venait d’avoir 29 ans.
La légende raconte que d’excellente humeur, il s’installe sur la rive avec sa guitare et sa radio portable et décide de se baigner tout habillé en chantant, gardant ses lourdes bottes aux pieds… L’autopsie révélera l’absence d’alcool et de substances toxiques. Il n’empêche que si la carrière est à l’eau, le mythe est en marche…

Telle est la belle mais triste histoire du dernier météore de la pop-music, de ce troubadour maudit par lequel la musique jaillit comme un torrent.

« Depuis que je suis tout gosse, je n’ai jamais songé à m’exprimer autrement qu’à travers elle. Elle est ma voix ultime ».

lien:http://www.cyberscriptus.org/cyber7/jeffbuckley.html


« La musique peut faire de moi un clochard ou un prince. Elle m’a souvent humilié et plongé dans le chaos et la dépression. Je peux être un sublime danseur érotique, un strip-teaser de génie ou un type d’une totale laideur. […] Mes mots et mes mélodies sont inspirées par la langue qu’on parle dans des moments de rage et d’orgasme ».

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
denis
Admi
avatar

Nombre de messages : 1417
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 7 Aoû 2006 - 0:16

ou là les filles, vous faites fort sur ce jeff.
en tout cas moi je connaissai pas, mais vu ce qui est ecrit et qui me plai bien, je vais esseyer d'écouter quelques truc de ce brave jeff...
grosses bises et bravo pour toutes cette infos
denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 7 Aoû 2006 - 0:54

Dans une itw, Denis, Jeff Buckley a dit en souriant je précise.....le folk est mort sous la guitare de Bob Dylan....
qu'en est-il du folk maintenant? justement?

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimietitou
***
avatar

Nombre de messages : 2710
Age : 60
Localisation : Normande
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 7 Aoû 2006 - 12:12

Le passage où il parle de Dylan...

"On me dis aussi que j'appartiens à une sorte de renouveau folk. Pour moi, le folk est mort il y a des années, assassiné sur scène par la guitare électrique de Bob Dylan. Ce n'est pas parce que je suis seul avec une guitare que je fais du folk. Un jour, je sais que Thurston Moore quittera Sonic Youth pour sortir un album solo à la guitare : je peux te garantir que ça ne sera pas du folk. Liz Phair doit plus aux Violent Femmes qu'au folk et Beck est trop taré pour cette musique. Je n'aime pas qu'on dise n'importe quoi à propos de la musique, c'est un sujet beaucoup trop sérieux...
... Pour moi, il n'y a pas de chanteurs solo. Même Bob Dylan, quel grand groupe... Il s'est fait jeter de scène avec The Band, avec Robbie Robertson et pourtant, il n'a jamais eu un aussi bon groupe avec lui. Là, il était bien meilleur que ce connard de Mick Jagger. Sur Ballad of a thin man, il devient dingue, dangereux. je ne me lasse pas de regarder cette vidéo.
"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
denis
Admi
avatar

Nombre de messages : 1417
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 7 Aoû 2006 - 12:38

Bonjour,
je confirme ce que dit le jeff, c t en 66 ou dylan a pris une guitare electrique pour jouer du folk, et il se faisait insulté tout les soir..mdr
par contre dire que the band etait le meilleur groupe du bob, çà c'est pas prouvé...surtout depuis 5ans ou là je trouve qu'il a trouvé vraiment une grande complicité avec son groupe actuel. Pour le reste cà reste l'histoire de la musique.
pour infos, le bob fait un taba sur la fameuse radio aux states, ou il passe des morceaux de sa collection personnel, ou il raconte totue l'histoire de la musique américaine en commencant par la musique noir, le folk et tout le reste.
les fans sont aux anges parait-il.
mon pot télécharge les émissions apres coups, puisque cette radio est payante et juste au states.
Apparament il adore...
a suivre
je lui ai parlé de jeff, bon il connait mais c'est pas sa tasse de thé, mes bon, c'est un dylanniens a 1000000000000%, donc voilà, fermer le banc.


bizzz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimietitou
***
avatar

Nombre de messages : 2710
Age : 60
Localisation : Normande
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 7 Aoû 2006 - 12:41

denis a écrit:
surtout depuis 5ans ou là je trouve qu'il a trouvé vraiment une grande complicité avec son groupe actuel. Pour le reste cà reste l'histoire de la musique.

Pour info Denis Jeff Buckley est mort en 1997... je vois mal comment il aurait pu apprécier le nouveau groupe de Dylan... Rolling Eyes
L'ITW date de 1994... à la sortie de l'album Grace... Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 7 Aoû 2006 - 14:17

ça ..c'est de la discussion sur la musique...... merci denis
merci Mimi pour avoir ressorti le passage....

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
denis
Admi
avatar

Nombre de messages : 1417
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 7 Aoû 2006 - 16:10

Le pauvre jeff, savait pas qu'il etait mort.....oui là c'est sur que il aurait du mal a connaitre le nouveau band du bob.
mais bon c'etait surtout pour moi, car je trouve le groupe d'aujourd'hui meilleur a mon gout, mais bon çà reste qu'un affaire de perso, apres...
bizzz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 7 Aoû 2006 - 23:29

pas de problème Denis...
mais pourquoi le pauvre? il a plus mal...lui.....

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimietitou
***
avatar

Nombre de messages : 2710
Age : 60
Localisation : Normande
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 7 Aoû 2006 - 23:41

mimietitou a écrit:
Le passage où il parle de Dylan...

"
... Pour moi, il n'y a pas de chanteurs solo. Même Bob Dylan, quel grand groupe...
"
Denis, tu n'as pas fait attention, mais j'aime beaucoup ce qu'il dit là !
En gros... un chanteur solo n'est rien sans des musicos... exception faite... Bob Dylan... "quel grand groupe !"... Wink
Buckley jouait beaucoup avec les mots...
D'ailleurs j'adore aussi le texte de cette photo...


Pour un puriste de la musique, tu n'as pas l'impression qu'il se fout du journaliste ? "vous voyez ?"
Non, on ne voit pas... mdr ! et c'est volontaire... je pense qu'il a voulu se moquer de ces journaleux qui ne vivent que de scoop, sans vraiment connaître leur sujet... ça signifie "alors tant mieux pour vous si vous voyez, parce que moi, je ne vois pas (les yeux aux ciel)"... Wink
Bref ! je trouve que cet individu aimait jouer sur l'ambiguîté des mots, et surtout se moquer des médias... Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
denis
Admi
avatar

Nombre de messages : 1417
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 7 Aoû 2006 - 23:57

non mimie j'ai bien compris enfin j'espère, mais moi aussi je trouve que le bob a su s'entourer d'excellent musiciens, d'ailleurs c'est là que l'on reconnaît un grand bonhomme.
moi je l'ai connu et vu en concert lorsqu'il jouai avec le groupe a tom petty, dans les année 80, et bien je le préfère aujourd'hui avec ses excellents musiciens, et en plus il les changent suivant la couleur qu'il veut donner dans ses concert, en général il change quelque musicien tous les 4ans.
enfin voilà, quel bon groupe ce bob...
bizzzz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
denis
Admi
avatar

Nombre de messages : 1417
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mar 8 Aoû 2006 - 10:25

j'ai récupéré un album de buckley chere tacha, mais c'est celui de son père, Tim buckley mort dans la défonce à 28 ans.
Remarque quant tu écoute le truc tu as tout de suite compris, c'est vraiment pas ma tasse de thé.
c'etait la grande époque du lsd, sur la cote ouest des états unis.
coul la vie, vive la mort...
enfin pref, je vais tanter de retrouver un album de ce cher jeff...
bizzzz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mar 8 Aoû 2006 - 13:53

Cher Denis....
le seul album que Buckley ait sorti de son vivant est un joyau du nom de GRACE...en 1994
Il existe un EP de titres sorti en 93 avant l'album

Tout le reste n'est sorti qu' à titre posthume... et donc non validé par le principal interressé.....

la fnac...tu connais? http://www3.fnac.com/item/author.do?OrderInSession=1&SID=fffde93f-29a9-cbe8-b457-0d5d75828ed7&TTL=090820061249&Origin=fnac_google_home&category=audio&UID=01031936d-a1ba-8b54-da8c-1641e6c7e730&id=285185

bises
Wink Tacha

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mar 8 Aoû 2006 - 23:22

"Je n'ai pas envie d'être dépassé par ma réputation, mais d'être seulement jugé sur mes chansons. Je veux que les gens viennent à moi par choix et pas sur ordre de la mode. Ma place, ce n'est pas dans les magazines, mais sur scène, face au public, d'homme à homme. Là, il se passe vraiment quelque chose. Le reste n'est que du baratin." (Jeff Buckley)

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mar 8 Aoû 2006 - 23:29


_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
denis
Admi
avatar

Nombre de messages : 1417
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mar 8 Aoû 2006 - 23:48

Excelent toutes ses infos chere tacha, et en plus les tablatures...
bravo et profil bas, respect....
bizzz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mer 6 Sep 2006 - 0:50

le testament de Jeff Buckley....peut-être.....

cette chanson n'était probablement pas destinée à être couchée sur un album....elle ferait partie de ces nombreux bijoux qu'il a créé tout seul dans sa maison de Memphis sur son 4 pistes....
on peut la retrouver sur l'album posthume de 1998 "Sketches for my sweetheart the drunk" qui contient des titres qui auraient pu être l'album qu'il était en train d'écrire et d'autres créations ou délires perso seul avec lui-même.....


Memphis...un berceau du blues....
pour une chanson.....très blues.......

Des frissons et des larmes ......

How many times have you heard someone say,
"If I had money, I would do things my way."
But little they know, that it's so hard to find
one rich man in ten, with a satisfied mind.

Money can't buy back all your youth when you're old,
a friend when you're lonely, or peace to your soul.
The wealthiest person, is a pauper at times
compared to the man with a satisfied mind.

When my life is over and my time has run out,
my friends and my loved ones, I will leave there's no doubt.
But one thing's for certain, when it comes my time,
I'll leave this old world with a satisfied mind.
But one thing's for certain, when it comes my time,
I'll leave this old world with a satisfied mind mind mind, mind mind,
satisfied mind.



yousendit.com/transfer.php?action=download&ufid=3C1097043B37609F

bonne écoute.....
Bon voyage au pays du Mississipi.....

Tacha

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimietitou
***
avatar

Nombre de messages : 2710
Age : 60
Localisation : Normande
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mer 6 Sep 2006 - 12:51

Sympa ce petit morceau de blues... mais tu ne nous a pas donné le titre il me semble ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kisa
Modé
avatar

Nombre de messages : 992
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mer 6 Sep 2006 - 17:04

Dans son lien " yousendit", il est écrit Satisfied Mind...c'est sûrement le titre


Je me suis procurée l'album Grace à la Fnac...il y en avait plein et le père y figurait aussi...comme s'il s'agissait d'un anniversaire Rolling Eyes ...je suis comme toi, Denis, je n'ai pas accroché sur Tim, ça fait "époque"! Je préfère Jeff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mer 6 Sep 2006 - 23:38

oui désolée....le titre est SATISFIED MIND.....

la blondeur et l'émotion sans doute.....
c'est cette chanson que la mère de Jeff Buckley a fait passer lors de l'office funéraire de son fils .......

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Lun 11 Sep 2006 - 12:53

J'arrive toujours pas à décrocher......
alors comme je ne suis pas adepte des plaisirs trop solitaires (quoique....) je vous offre un autre moment de bonheur....

cette chanson est à la fin de l'album posthume "sketches for my sweetheart the drunk"....il s'appelle "You and I"

Il n'y a pas de musique... Jeff Buckley chante à capella .....

aurait-il mis ce morceau en musique?.....personne ne pourra répondre à cette question......en tout cas il est suffisamment sublime comme celà pour ne pas y toucher....

Je vous préviens tout de suite.....frisson et mélancolie assurés.... ça n'est, là encore, pas un morceau pour aller se marrer au bowling!!!!!!

et si on écoute certaines des paroles....on en tremble encore plus.....

Pourquoi ce type est-il aller se baigner ce jour là?............



Toi et moi
You and I

Ah la zone calme qui empoisonne la rivière sauvage
Ah, the calm below that poisoned the river wild
Toi et moi
You and ILes larmes qui sèchent sur le visage d'un enfant brusquement réveillé
Tears that dry on a rude awakened child
Où que tu regardes en bas
Where you look down
Avant je marchais sur des trous brûlants
I've walked before burning holes
Avec des yeux (remplis) de liquide marron
With eyes of liquid brown
Si seulement cru en un chemin
If we had only known in a way
Nous n'aurions pas approché cette terre
We wouldn't reach this ground
Tu étais ma seule maison, yeux argentés,
You were my only home, silver eyes,
Je veux te voir briller
I want to see you shine
Et nous pourrons sentir le poids nous délester à temps
And we will feel the weight fall away from us in time
Fouillant la vérité dans notre passé
Searching our past for the true
Toi et moi, toi et moi, toi et moi, tout pour toi
You and I, you and I, you and I, all for you
Je t'adore quand tu as peur de tomber
Where you think you'll fall I adore you
Quand tu fermes ton âme je l'ouvre pour toi
Where you shut your soul I will open for you
Si seulement nous avions cru en un chemin
If we had only known in a way
Nous n'aurions jamais approché cette terre
We'd never reach this ground
Je saurais, yeux argentés
I'll know, silver eyes
Je nous vois briller
I can see us shine
J'ai dit que nous sentirions notre poids nous délester à temps
I said, we will feel the weight fall away from us in time
Fouillant la vérité dans notre passé
Searching our past for a true
Toi et moi, Toi et moi, Toi et moi
You and I, you and I, you and I
Tout pour toi.
All for you.




[url]
yousendit.com/transfer.php?action=download&ufid=BF51483A686A8CB4
[/url]


Tacha

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacha
Modé
avatar

Féminin Nombre de messages : 2660
Age : 42
Localisation : devant mon écran...
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Jeff Buckley   Mar 19 Sep 2006 - 0:57

coucou....

un petit cours d'histoire pour les plus jeunes ... façon Jeff Buckley.... Wink

Alors c'est simple..... What the fuck ?!?
vous vous glissez dans le grenier de vos parents...pendant qu'ils dorment.... What a Face
vous chercher le carton oublié qui contient un truc bizarre qui s'appelle Platine.... Shit ...genre ça ressemble au truc qu'utilise Jo le DJ de la boîte où vous allez tous les samedi..si si.... Mr.Red
Après faut demander à Denis pour brancher les fils ....trouver un ampli.... des bafles....bref une sono quoi...
Ensuite....et c'est là que les dinausores se réveillent.... Mr. Green
faut trouver le vieil album de led Zeppelin que maman écoutait à Woodstock..... Wink
Vous mettez Kashmir.... Cool
Non Laughlin....c'est pas de mon pull en laine que je parle.... Evil or Very Mad
le disque est très grand....on appelait ça un 33 tours à l'époque... pirat
vous poser le diamant sur le disque que vous aurez au préalable posé délicatement sur la platine....
mais vous sélectionnez 45 tours (c'était comme cela que nous appelions les singles autrefois...et oui.... What a Face )

voilà tout est prêt pour écouter un 33 tours en 45 tours..... Exclamation

Vous avez rien compris?

jeff va vous expliquer et le chanter et le jouer pour vous....
rien que pour vous.... Embarassed
parce que c'était aussi un gros déconneur ...le jeff.....



[url]Here is the link for the file you uploaded:
yousendit.com/A74097C41C9E520D

bises
Tacha

_________________
Music should be like making love... Sometimes you want it soft and tender, other times you want it hard and agressive... Jeff Buckley citant Jimmy Page... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeff Buckley   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeff Buckley
Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeff Buckley
» Biopic de Jeff Buckley
» Jeff Buckley
» Nouvel Album Jeff Buckley
» Jeff Buckley : Grace (1994)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierrick-Online :: DIVERTISSEMENTS :: Musique, Cinéma, Lecture - Music, Cinema, Literature :: Musique-
Sauter vers: